La première peut nourrir des regrets

La première peut nourrir des regrets

Mauvaise entame de playoffs pour l’équipe première

 


Pour le premier match des playoffs, les joueurs de l’équipe 1 prenaient la route direction Angers. Entre la chaleur et un terrain difficile, la partie s’annonçait compliquée, comme toujours face au SCO. Une fois n’est pas coutume, les Rennais peinent à rentrer dans le match et à maîtriser la balle. Ils finissent quand même par prendre le dessus, faisant bien tourner la balle et peu inquiétés par des Angevins regroupés en défense et qui procèdent par contre. Dominateurs au milieu de terrain mais maladroits dans la dernière passe ou trop précipités dans le dernier geste, ils n’arrivent cependant pas à convertir les actions et à prendre l’ascendant au tableau d’affichage. En toute fin de deuxième quart temps, sur une action anodine Angers se procure un petit corner, converti dans la foulée. 1-0.

Au retour de la mi-temps, après un premier moment encore difficile, les joueurs du CPB reprennent la possession et mettent un peu plus la pression sur leur adversaire. Le pressing s’avère payant puisque l’égalisation vient au milieu du 3e quart temps, sur une fine déviation de l’inévitable Kim Pullinger. 1-1. Les offensives suivantes et répétées des gris et violets ne donnent pas le même résultat, alors que les Angevins mettent la défense à contribution et reprennent finalement l’avantage sur un nouveau petit corner, à 10 minutes de la fin. 2-1. La fin du match est à l’image du reste : les Rennais poussent mais butent sur une solide défense acculée et en infériorité numérique après deux cartons, et qui parvient à gagner du temps de manière peu fine mais très efficace. Les différents PC obtenus ne donneront rien.

Une défaite difficile à digérer tant les joueurs du CPB avaient l’ascendant mais qui vient sanctionner une réelle maladresse devant le but, alors que l’adversaire du jour n’a quant à lui pas manqué de réussite. Il faudra être plus tranchant lors du prochain match, le 23 avril prochain à l’occasion de la réception de Laval.

Leave a Comment

(required)

(required)

Nos partenaires